Cours de danse à Saint Brice en Cogles 35460 MAEN ROCH

Cours de danse à Saint Brice en Cogles 35460 MAEN ROCH

Danses en couple


Le Slow Fox

Cette danse est apparue en France en 1917, et comme beaucoup de danses, elle est née parmi la population noire de New-York. Au fil des années, reprise par la population blanche, elle se transforma, évolua, et dans les années 20, elle était loin de ses origines américaines, codifiée et structurée par les Anglais. Le slow fox est l'appellation générale du foxtrot .

Pour danser parfaitement le slow-fox, il est indispensable de donner à son interprétation une allure toujours mouvante, très fluide, sans temps d'arrêt, en évoluant beaucoup. C'est une danse difficile, mais lorsque'elle est bien maîtrisée par le couple de danseurs, c'est une des plus belles danses standards à regarder! La fluidité du slow fox donne un magnifique spectacle. 

 


08/11/2017
0 Poster un commentaire

Quickstep

Dans les années 1920, plusieurs orchestres jouaient des morceaux de foxtrot trop vite ce qui n'était pas du goût de tout le monde et surtout pas des journalistes. Les gens parlaient d'un « Quick Time Fox Trot ».

Cette danse qui comme son nom l'indique, est une danse très rapide et très vivante, comprenant des sauts, des jetés et des chassés. Ceci a donné une danse adaptée à la vitesse : le quickstep (de "quick"=rapide et "step"=pas). L'influence du charleston se manifesta dans le quickstep par l'ajout de petits sauts caractéristiques de cette danse. 

Cette danse est une création typiquement anglaise, native de Londres. Cette danse est très spectaculaire, elle remporte un vif succès et de nombreuses personnes qui désirent la danser.

C'est une danse pleine d’exubérance, d'allégresse, pétillante, voire sautillante qui reflète le joie de vivre à l’Anglaise. 

 


08/11/2017
0 Poster un commentaire

La Salsa Portoricaine

 

 

 

La Salsa portoricaine, née aux États-Unis sous l'influence de danseurs d'origine portoricaine, se danse sur une ligne de danse, comme le Rock. Elle donne beaucoup de style et d'élégance aux danseurs. 

Normalement cette ligne ne varie pas. Les mouvements sont fluides et le style se prête à l'arrêt, c'est-à-dire que les jambes peuvent s'arrêter de marquer la danse alors que les bras vont continuer à guider la partenaire. La grande influence est espagnole, ce qui donne un port du corps beaucoup plus vertical

En salsa portoricaine la technique de guidage est très poussée (notamment au niveau des pressions et contremouvements), et la danseuse peut enchaîner de nombreux tours à la suite.

Une autre différence importante est qu'en salsa portoricaine il y a une plus grande liberté individuelle: ils peuvent se lâcher et improviser individuellement (shines ou pasitos), indépendamment l'un de l'autre.

Enfin les noms des mouvements et des figures de salsa cubaine sont en général espagnols, ceux de la salsa portoricaine sont, pour la plupart, en anglais (en raison des origines nord-américaines). 

  Il y a 2 courants principaux : le New York style, une évolution du Mambo (dont le style est fluide et harmonieux) dansé à contretemps (dit "on 2") et le Los Angeles style (version plus acrobatique, dont le style est explosif et dynamique) dansé sur le temps fort (comme la salsa cubaine).

 Aujourd'hui, bien qu'il n'existe pas de statistiques officielles, on peut vraisemblablement affirmer que la salsa portoricaine dépasse la salsa cubaine en Europe .

 


06/11/2017
0 Poster un commentaire

La Salsa Cubaine

Le style cubain vient de la danse casino des années 1950, telle que pratiquée dans les chorégraphies du Tropicana, fameux club de La Havane, et prend ses racines dans le son cubain : très africain, « dans le sol », les gestes sont économisés. On peut le danser dans des endroits bondés car les sont passes épurées, il n'y a pas de jeux de jambes. Le couple se déplace essentiellement en décrivant des cercles successifs.  

La différence essentielle est que la salsa cubaine est dansée de façon circulaire alors que la salsa portoricaine est dansée sur une ligne de danse.

En salsa cubaine, l'homme et la femme se déplacent l'un autour de l'autre, même lorsqu'ils font des tours. Ils jouent sans arrêt avec le poids du corps et il y a un transfert constant d'énergie de l'un à l'autre.

 Une autre différence importante est qu'en salsa cubaine les danseurs dansent presque tout le temps ensemble, avec une grande complicité, et continuent à danser "ensemble" même quand ils se lâchent.

Néanmoins, que ce soit dans la salsa cubaine ou portoricaine, les couples improvisent totalement et les danses ne sont donc pas chorégraphiées. Enfin les noms des mouvements et des figures de salsa cubaine sont en général espagnols, ceux de la salsa portoricaine sont, pour la plupart, en anglais (en raison des origines nord-américaines). 

La salsa cubaine est avant tout une danse de rue, très populaire et sociale, qui peut se danser en couple mais aussi traditionnellement en "rueda", c'est-à-dire en ronde de couples dans laquelle un meneur annonce les passes à venir. Chaque couple se déplace en décrivant des cercles successifs et exécute les figures annoncées, qui portent toutes un nom espagnol. Elle est aussi appelée "la Rueda de casino" . Tous les danseurs effectuent ces passes en même temps, de sorte que les danseurs changent fréquemment de partenaire

 


06/11/2017
0 Poster un commentaire

La bachata

La bachata est un rythme dansant originaire de République Dominicaine, 

C'est une danse latine qui est très à la mode parmi les jeunes et qui se développe énormément dans les écoles de danse en France et dans toute l'Europe.

C'est une danse facile à apprendre, le mouvement basique de la danse est une série de pas très simples qui produit un mouvement d'avant en arrière, ou d'un côté à l'autre.   

Le caractère de la danse est obtenu par un mouvement sensuel du corps et de la hanche qui garde une similitude avec certaines danses africaines. 

 

 


06/11/2017
0 Poster un commentaire